Alice Springs à la MEP

Publié le par Emeline Collin

Alors que les « fils et filles de » se font plutôt discrets ces derniers temps, les « femmes de » squattent de plus en plus souvent le devant de la scène médiatique. En témoigne l’exposition « Alice Springs » qui se tient à la Maison Européenne de la Photographie jusqu’au 4 novembre. Derrière le titre de cette rétrospective se cache Jude Newton, l’épouse du photographe allemand du même nom dont l’œuvre est actuellement célébrée au Grand Palais.

Si la centaine de clichés exposée captive, c’est plus par la présence d’un nombre impressionnant de V.I.P. des années 1980/1990 que par sa qualité esthétique. Billy Wilder, Yves Saint Laurent, Robert Mapplethorpe… tout le gotha de l’époque semble avoir posé devant l’objectif de Madame Newton. Pourtant, des compositions parfois bancales, une lumière mal maîtrisée et un grain systématique témoignent d'un certain amateurisme. On se demande alors, un peu honteux de céder à ce préjugé machiste,  si ce n’est pas à son statut de « femme de » qu'"Alice Springs" doit sa longue carrière de photographe. A vous de juger.

Exposition "Alice Springs" à la Maison Européenne de la Photographie, 5-7 rue de Fourcy, 75004 Paris. Métro Saint Paul. Ouvert du mercredi au dimanche, de 11 heures à 20 heures.

e1_2.jpg 

e1_3.jpg

e1_4.jpg

e1_5.jpg

e1_6.jpg 

Texte : Emeline Collin.

Photos : Jude Newton.      

Publié dans Expositions

Commenter cet article