American Beauty

Publié le par Emeline

Il y a quelque chose de grandiose dans la banalité des sujets des photographies de Jeff Wall, exposées à la galerie Marian Goodman à Paris. Qu'il traite de la désolation urbaine, de la crise économique ou de la violence ordinaire, le photographe canadien immortalise froidement les "piliers" de l'American Way of Life pour mieux les réduire en miettes. Démonstration :

- Le pavillon de banlieue : concrétisation du bonheur familial, il n'est rien d'autre qu'une maison sans âme où l’herbe est trop verte et le ciel trop bleu, semblable à des dizaines d'autres.

- La voiture : symbole de liberté, elle se transforme en une épave trop coûteuse pour son propriétaire sans-le-sou.

- L’argent : Dieu tout puissant au pays de l'ultra capitalisme, il dicte la conduite des hommes, obligeant un rocker à abandonner sa guitare dans une boutique miteuse de prêt sur gage.

- Les armes à feu : droit constitutionnel inaliénable, elles sont ici l'occasion d'un moment de détente en famille.

Welcome to America.

 

JWall.jpg

JW.jpg

Wall.jpg

Jeff.jpg

Texte : Emeline Collin.

Photos : Jeff Wall.

Publié dans Expositions

Commenter cet article