La Bourse du Talent 2010 : le choc des photos

Publié le par Emeline

Je vous avais parlé, en juin dernier, de l’exposition itinérante annuelle organisée par le World Press Photo. Exigeant et ambitieux, ce prix promeut une vision que l’on pourrait qualifier de spectaculaire du photoreportage, qu’il traite de conflits, d’événements politiques ou d’exploits sportifs.

C’est une toute autre vision du photojournalisme que défend la Bourse du Talent, un concours créé en 2008 par la Bibliothèque nationale de France, les laboratoires Picto et le site Photographie.com. En effet, les reportages exposés jusqu’au 20 février, sur le site François-Mitterrand de la BNF, ne comportent aucune photo sensationnelle "à la Paris Match". Au contraire, c’est par le biais de l’intime et de thèmes, à première vue, banals que les photos récompensées traitent de sujets actuels forts et porteurs d’universalité. C’est le cas — pour n’en citer qu’un — du travail d’Elisabeth Schneider, intitulé M’aime pas peur, qui nous livre le portrait de Brigitte, atteinte de sclérose en plaques. Ou comment quelques images suffisent à traduire l’immense solitude d’une femme confrontée, chaque minute, à l’inéluctabilité de sa mort. Poignant.  

Jeunes Photographes de la Bourse du Talent : exposition ouverte le lundi de 14h à 20h, du mardi au samedi de 9h à 20h et le dimanche de 13h à 19h. Bibliothèque nationale de France, site François-Mitterrand (métro BNF). 

E Schneider 2

Photo extraite de la série M'aime pas mal, réalisée par Elisabeth Schneider. 

 

Texte : Emeline Collin.

Photo : Elisabeth Schneider. 

Publié dans Expositions

Commenter cet article