Grace Coddington s'expose à London

Publié le par Emeline Collin

Avant-propos :

Avez-vous déjà remarqué le nombre de mots en anglais et de néologismes employés dans les magazines féminins ? Toujours prête à prendre des risques , je vous propose de terminer janvier en beauté et d'en placer le plus possible dans ce post… euh, article. Let’s go!

 

Depuis son apparition très remarquée dans The September Issue, où elle volait la vedette à Anna Wintour, Grace Coddington fait partie des happy few (+1) photographiés lors de chaque Fashion Week (+1) au front row (+1) des défilés, assise entre la it girl (+1) du moment et, tradition oblige, (+1) Kanye West.

Outre ses talents exceptionnels de rédactrice de mode pour le Vogue U.S., à l’origine de séries photo grandioses signées Steven Meisel ou Patrick Lemarchelier, ce documentaire révèle son passé de mannequin (je perds la main, là : 0 point).

Derrière l’objectif de Willie Christie, son ex-mari photographe, Miss Coddington s’improvise tour à tour femme fatale, égérie arty (+1) ou bobor (+5 pour ce néologisme à la pointe de la hype (+1), contraction de « bourgeoise » et « boring »).

La galerie londonienne Eight Club a eu la bonne idée d’exposer quelques-uns de ces clichés, profitant de la renommée de Grace la flamboyante pour créer le buzz (+1). Si vous n’avez pas prévu d’aller faire du shopping (+1) à Londres le week-end prochain, comme tout hipster (+1) qui se respecte, en voici cinq, également publiés sur Nowness. Enjoy!         

Total : 11 points sur 234 mots. Pas si pire pour un début !

 

Willie Christie, Eight Club, London EC3, jusqu'au 24 février.

 

  05e18c52-0fc6-460c-a5d2-d85d28f9f766.jpg

Hair.jpg

Hat-copie-2.jpg

Mirror-copie-1.jpg

Curtain.jpg

Texte : Emeline Collin.

Photos : Willie Christie. 

Publié dans Expositions

Commenter cet article

Maël 26/01/2012 15:43


Finir un article sur les anglicismes et néologismes par une expression de nos cousins québécois, ardents défenseurs de la francophonie, s'il en est... la classe !

Emeline Collin 26/01/2012 17:46



C'est l'fun que t'aies capoté Mayel ! Ca niaise pas mal dans les magazines de blondes mais j'aime ça en maudit . A
tantôt !